LE MOT DU MAIRE
 
Chers Parignyciennes et Parignyciens
 
Nous arrivons avec ce bulletin au terme de ce mandat.
Par respect des règles en période pré-électorale, je ne reviendrai pas en détail sur les actions accomplies.
 
Par contre je tiens à remercier en premier lieu le personnel communal.
Je rends hommage à l’engagement de notre petite équipe pour son dévouement de tous les jours.
 
Pour le prochain mandat des tâches prioritaires s’imposent :
 
Ø Les fortes précipitations que nous avons connues ce mois d’août dernier ont démontré que, contrairement aux avis des bureaux d’études spécialisés, l’imprévisible peut arriver.
Alors que depuis une décennie nous travaillons sur la sécurisation de la goutte Zinet, c’est du coté de la goutte Orinay que le déluge est arrivé.
Un grave problème d’entretien des fossés dans le domaine privé a ainsi été dévoilé.
 
La révision du plan local d’urbanisme qui devra démarrer avec le prochain mandat devra être l’outil juridique de contrainte d’entretien de ces fossés qui seront annexés à ce plan.
 
Ø  L’onéreuse modification des rythmes scolaires, imposée par la loi, devra s’appliquer, au détriment des associations sportives et de loisirs qui sont directement impactées dans leur planning.
 
Cette réforme devra être mise en place.
Nous avons, pour ce faire, rencontré les enseignants et les délégués des parents d’élèves. Nous avons pu définir les nouveaux horaires qui ont été validés par l’éducation nationale. La prochaine équipe devra mettre en œuvre ces changements.
L’évaluation financière est de 150 euro par enfant soit un total d’environ 11 000 euro.
Ce sont 200 familles sur 270 qui paient l’impôt et seront de fait impactées par cette nouvelle dépense.
Au moment où notre pays vit une crise financière sévère, un chômage sans précédent, alors que la sagesse impose la réduction des dépenses publiques nous en supportons de nouvelles.
 
Ø  Notre adhésion à la nouvelle structure qu’est Roannais Agglomération, impose une multiplication des commissions et donc une plus forte implication des élus.
Si enfin cette nouvelle organisation permet de véritables économies d’échelle, ce sera la juste récompense de cet engagement.
Nous nous réjouissons des nouvelles possibilités offertes aux enfants des 40 communes d’avoir accès aux piscines.
Nous apprécions la mise en place des nouveaux services aux communes qui débuteront leur activité courant 2014 concernant l’urbanisme et la voirie, bien que malheureusement ces services viennent en réalité pallier au désengagement de l’état.
Le tout prochain raccordement en fibre optique des 40 communes est à lui seul (avec une première enveloppe de 1 million d’euro sur 8 en quatre ans) la preuve que l’union fait la force.
Dès octobre 2014, les travaux de raccordement vont commencer à Parigny : ce sera l’une des 5 premières communes. Objectif : raccordement total pour la fin 2014.
 
Restons attentifs à ne pas voir déraper les dépenses par des projets démagogiques.
Pour terminer,  je fais un vœu pour la prochaine équipe : qu’elle ait en elle le bon sens proverbial qui qualifie le monde rural.
 
Votre Maire : Dominique Bruyère